White Shadows

forum de l'alliance des White Shadows du serveur 3 de la V3.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un petit jeu pas si idiot

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Denser

avatar

Nombre de messages : 1970
Age : 27
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Lun 12 Nov - 17:19

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-non, j'aime pas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whiteshadows.easyforumpro.com
sdb2
administrateur
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Lun 12 Nov - 21:26

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-non, j'aime pas, tu sera plutot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Lun 12 Nov - 21:27

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas faire du mal!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Lun 12 Nov - 21:30

Je reprend le post de sdb2 (on a posté en meme temps) :


Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
sdb2
administrateur
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Lun 12 Nov - 21:47

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DMP2018

avatar

Nombre de messages : 561
Age : 32
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mar 13 Nov - 0:22

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mar 13 Nov - 1:29

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
driver

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mar 13 Nov - 9:52

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...

Puis sa peau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mar 13 Nov - 16:20

e soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...

Puis sa peau devint translucide, gluante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
driver

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mar 13 Nov - 20:42

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...

Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mer 14 Nov - 0:02

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...

Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
driver

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mer 14 Nov - 12:05

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...

Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mer 14 Nov - 16:20

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...

Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
astroland



Nombre de messages : 75
Age : 38
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Mer 14 Nov - 17:30

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux au pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule reniflat son propre ventricule, ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quel voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie...

Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Jeu 15 Nov - 2:41

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
gta90s

avatar

Nombre de messages : 269
Age : 37
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Jeu 15 Nov - 6:59

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astroland



Nombre de messages : 75
Age : 38
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Jeu 15 Nov - 11:35

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme? non... un véritable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denser

avatar

Nombre de messages : 1970
Age : 27
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Jeu 15 Nov - 13:22

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme? non... un véritable calme, aucun bruit,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whiteshadows.easyforumpro.com
astroland



Nombre de messages : 75
Age : 38
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Ven 16 Nov - 11:27

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme? non... un véritable calme, aucun bruit, seul une mouette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Sam 17 Nov - 20:11

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme? non... un véritable calme, aucun bruit, seule une mouette rieuse se marrait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
gta90s

avatar

Nombre de messages : 269
Age : 37
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Sam 17 Nov - 22:11

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme? non... un véritable calme, aucun bruit, seule une mouette rieuse se marrait en narrant sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent75012

avatar

Nombre de messages : 398
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Sam 17 Nov - 22:38

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme? non... un véritable calme, aucun bruit, seule une mouette rieuse se marrait en narrant sur un rocher l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rhenium.miniville.fr
sdb2
administrateur
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   Lun 26 Nov - 19:38

Le soleil brillait et la lune s'était couchée depuis. Un loup-garou vint manger ma grand-mere, elle était morte. J'étais caché dans un four, pas de pot mais une marmite pleine de ragout de lapin-garou puant.

Quand le loup commença les boyaux qu'il avalait sans aucune difficulté, car il est détenteur d'un grand volcan tout bleu au point fushia, c'est pour çà qu'il vomit les poils de sa petite, mais alors pas besoin de la croire grande puisque de toute facon elle ne l'était pas.

Je sursautais voyant mon ventricule ensanglanté, et tout troué d'une balle orangée par la couleur noire de l'objet.

C'était un cauchemar, il faisait froid dans ce pays, le ciel sombre bourré d'épais nuages noirs fut fendu par des éclairs. Leur couleur étincelante jaillissait du fond de la vallée jusqu'au sommets rocheux aux pics effrayants. Eblouissant chevaux, hommes, fourmis, minimoys, c'etait une lueur vraiment aveuglante. Les pluies acides tombaient sur Ventricule mon hamster croisé rat, cochon, mandragore et poulpe. Une chevelure flottait dans les tourbillons colorés de la riviere d'argent, de grands yeux bleus et brillants luisaient à la lueur des réverbères en buvant une bière non alcoolisée en boite.
La créature s'avança de son comptoir en zinc, d'un pas lent et titubant, elle dit nonchalamment ceci :
-"Yo, wesh ma poule, on trinque?"
-Et si on se bourrait la gueule une bonne...
Puis plus rien.
Un Troll géant couvert de pustules armé d'une grande poupée gonflable violette passa devant la chaine hifi vieille de mille ans. Il mourut dès qu'il toucha un ovule congelé en sauce tomate barbecue parfum fraise-cassis couleur azur, or et
vert.
Ventricule renifla son propre ventricule : ça sentait le poulet grillé en gelée.
Mais un genie apparut. C'était Gilbert le Fantasque.
-Quels voeux souhaites-tu exaucer?
-Je voudrais bien devenir un TzHaar.
-Non, j'aime pas, tu seras plutot un gros plouc!

Ventricule, vexé, l'attrapa et l'étrangla jusqu'à la disparition du génie... Puis sa peau devint translucide, gluante, vira au rouge et tombait en lambeaux, on voyait des pustules vertes éclater et gicler partout : Ventricule explosa aussitôt!
Un grand calme? non... un véritable calme, aucun bruit, seule une mouette rieuse se marrait en narrant sur un rocher l'histoire du petit poucé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit jeu pas si idiot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit jeu pas si idiot
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Le Petit Bouchon à Boisbriand
» [Aide] Aide sur le Français. (petit cours)
» 115 euro le petit lapin ???!!!!
» Petit nouveau
» Mon Petit Cthulhu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
White Shadows :: Section public :: Taverne-
Sauter vers: